Le coup de cœur de la semaine : Chanson douce, qui n’a de doux que le titre….

Bonjour à tous,

Cette semaine le coup de cœur des bibliothécaires n’est autre que le roman ayant reçu le prix Goncourt 2016 : Chanson douce de Leïla Slimani.

 

 

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.

Dès la première page, dès la première phrase, le lecteur est plongé dans l’histoire! Dès lors, impossible d’arrêter sa lecture afin de comprendre le pourquoi de ce « Drame ».

Pour en savoir plus, retrouver l’interview de Leïla Slimani en cliquant juste ici !

Les points positifs : Livre bien écrit et passionnant, c’est un regard critique du monde «bobo» ou l’argent facilite le quotidien. Style sec et tranchant de l’auteur, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Les points négatifs : Dès la première phrase on connait la fin. Violent. Cet argument négatif se retourne en positif, parce que la suite du livre décortique toute la mécanique des faits et de la vie des personnages qui abouti à la situation du début.

Il est donc logique de retrouver une très bonne note pour ce roman : 4,81/5

Retrouvez ce livre à Beaupréau, La Chapelle du Genêt, Andrezé, Jallais, Gesté, La Jubaudière, Le Pin-en-Mauges et La Poitevinière

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *