Coup de cœur suédois…

Cette semaine, faisons une halte en mer baltique ! Prenons le large avec Henning Mankell et ses « Bottes suédoises« . Résultat de recherche d'images pour "les bottes suèdoises"

Synopsis : Fredrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n’est plus qu’une ruine fumante. Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s’interroge: à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ? Mais c’est compter sans les révélations de sa fille Louise et sans l’apparition de Lisa Modin, journaliste de la presse locale. Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel, tout va basculer de façon insensible jusqu’à l’inimaginable dénouement.
Après l’immense succès des Chaussures italiennes, auquel il fait suite, « Les Bottes suédoises » brosse le portrait en clair-obscur d’un homme qui revisite son destin, tenaillé par le doute, le regret, la peur face à l’ombre grandissante de la mort, mais animé aussi par le désir et la soif d’amour.

Les + de ce roman : Il n’est pas indispensable d’avoir lu « les chaussures italiennes » pour se passionner pour ce livre. Un roman assez triste sur la solitude, la vieillesse, l’idée de la mort. Style facile, un bon moment de lecture. Très émouvant car l’auteur est décédé quelques mois après la sortie de ce livre. Le passage sur Paris, et sa «vision de touriste» sur cette ville est intéressante. Quelques réflexions sur l’écologie, l’économie.

Les de ce roman : Moins palpitant que les autres romans d’Henning Mankell.

Une jolie note de 4/5.

Si vous avez envie de lire ce livre, vous pouvez le retrouvez dans les bibliothèques de Beaupréau, Gesté, Villedieu-La-Blouère et la Chapelle-Du-Genêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *